loading

Women and biodiversity, medicinal plants

Lieu: algeria, Africa
Sustainable management of natural resources Sustainable management of natural resources
Budget total: € 0,00 | P�riode: De janvier 1996 à décembre 2004

Résumé

Inventaire, conservation et développement des plantes médicinale et intégration de la femme rurale a la promotion du développement agricole et rural, valorisation de son savoir faire,  amélioration de la sécurité alimentaire et  diminution de la pauvreté, préservation de la biodiversité et le maintien de l’équilibre écologique au niveau de la région de la Batna.

Mise en place de collections de plantes médicinales et plantes protégées en Algérie  au niveau du jardin d’essai du Hamma Alger,(conservation ex situ).
 

Partenaires

Agency of protection and nature conservation - Algérie

Candidat guide

En liaison avec les structures concernées, l’ANN a pour objet d’assuré l’inventaire général de la flore et de la faune nationales et de proposer l’ensemble des mesures nécessaires à sa préservation et à son développement. A ce titre l’Agence est chargée, notamment : -de mener les actions d’études, d’observation d’évaluation des écosystèmes naturels nationaux ; -d’inventorier et de proposer le classement des sites susceptibles de faire l’objet d’aires protégées ; -de veiller à la conservation et au développement de la faune et de la flore nationales et plus particulièrement les espèces menacées ou en voix de disparition ainsi que celles qui présentent un intérêt économique, utilitaire ou scientifique ; -de constituer des conservatoires de semences et de graines, de proposer et de prendre toute mesure pour préserver le capital génétique de la flore et de prévenir tout risque de pollution de l’hérédité végétale ; -de mener en collaboration avec les structures concernées, des travaux de recherche, d’expérimentation et d’études en matière de flore et de faune, de développement cynégétique et d’horticulture ; -d’organiser ou participer aux manifestations nationales et internationales à caractère scientifique et culturel entrant dans le cadre de son objet ;

Algerian ecological movement - Algérie

Partenaire de l'initiative

Created in 1995, Mouvement ecologique Algerien (MEA) organises meetings related to pollution, reforestation, energy, desertification and recycling. Thematic areas: - Sea, coast and fisheries - Soil erosion and restoration - Sustainable use of resources - Desertification - Biodiversity - Forests, woodlands, scrub and pastures Type of activities: - Capacity Building - Environmental education - Campaigning and awareness raising - Conservation field work

International Union for Conservation of Nature - Espagne

Partenaire de l'initiative

IUCN's work is driven by two features of life today: Global production and consumption patterns are destroying our life support system – nature – at persistent and dangerously high rates. And people, communities, governments and private actors are under-using the potential power of nature and the solutions it can provide to global challenges in fields such as climate change, food security, social and economic development. IUCN calls these nature-based solutions. Our work builds upon IUCN’s niche as the world’s authority on biodiversity conservation, nature-based solutions and related environmental governance. It has three key areas: Valuing and conserving nature enhances IUCN’s heartland work on biodiversity conservation, emphasizing both tangible and intangible values of nature. Effective and equitable governance of nature’s use consolidates IUCN’s work on people-nature relations, rights and responsibilities, and the political economy of nature. Deploying nature-based solutions to global challenges in climate, food and development expands IUCN’s work on nature’s contribution to tackling problems of sustainable development, particularly in climate change, food security and social and economic development.

Inventaire, conservation et développement des plantes médicinale et intégration de la femme rurale a la promotion du développement agricole et rural, valorisation de son savoir faire, amélioration de la sécurité alimentaire et diminution de la pauvreté, préservation de la biodiversité et le maintien de l’équilibre écologique au niveau de la région de la Batna. Mise en place de collections de plantes médicinales et plantes protégées en Algérie au niveau du jardin d’essai du Hamma Alger,(conservation ex situ).

L’expérience entamé a permis tout d’abord de sensibiliser les partenaires du projet (riverains de la ville de Batna, décideurs et associations locales) quand à l’importance économique de la filière plantes médicinales, la conservation de la biodiversité en général ainsi que le  rôle  que peuvent jouer ces riverains de la région quand à la préservation et la conservation de ces ressources naturelles, la valorisation du savoir faire, le maintien de l’équilibre écologique de ces milieux naturels. Ainsi que de développer les espèces médicinales, espèces fourragères et espèces d’alignement  par le biais de la culture et la multiplication ex situ ( au niveau de leurs espaces  privés ) ,la contribution des acteurs au développement agricole et économique  au niveau local et  de freiner l’utilisation abusive et anarchique  des plantes médicinales 

Bassin d’accumulation Construction de bassin d’accumulation à MORRY
Elevage de romarin Elevage de romarin à la commune de MORRY
Elevage d’Absinthe Elevage d’Absinthe commune TARKATE
Mise en place de collections au jardin d’essai du hamma Carré de plantes utilitaires
Mise en place de collections au jardin d’essai du hamma Artémisia herba alba
Mise en place de collections au jardin d’essai du hamma Pistacia atlantica
Mise en place de collections au jardin d’essai du hamma jeune argania spinosa
Mise en place de collections au jardin d’essai du hamma Argania spinosa âgée
Mise en place de collections au jardin d’essai du hamma premières fructification au jardin d’essai du hamma

Il a été nécessaire de recueillir et analyser les caractéristiques utiles à l’élaboration du projet-phase d’approche et choix de la zone d’intervention.
1- plan social: il a été très important d’identifier les personnes ou acteurs pouvant participer à ce projet. Des critères ont été identifiés tels que la  présence de femmes exerçant des activités agricoles avec un niveau de vie bas d’où un retard socioéconomique très prononcé,
2- plan physique: identification de présence de potentialités en terre, sources hydriques, matériel végétal, savoir faire, mal exploités...
3- plan socioéconomique: disposition de la femme rurale à la conservation et une meilleure gestion des ressources naturelles dans la région avec une attention particulière pour la promotion des activités féminines rurales en relation avec les plantes médicinales.
4- plan géographique et climatique: une superficie de 22 226 ha totalisant 12.984 habitants son climat et celui des hautes plaines, homogène de faible nébulosité…

Bassin d’accumulation Bassin d’accumulation commune MELLAL
Contruction et équipement de puits Contruction et équipement de puits MORRY

Le projet a suscité beaucoup d’intérêts :
-Adhésion de 3 agriculteurs femmes aux projets biodiversité plantes médicinales ;
- Mise en culture de  plantes médicinales très utilisées en médecine  traditionnelle par les habitantes de la région  sur des superficies assez importantes (02 ha),
- Mise en culture d’arbres fruitiers, fourragers et forestiers ;
-Mise en place de ruchers (05) dont ont bénéficié les agricultures au niveau de chaque site choisi ;
- Construction de bassin d’accumulation au niveau des trois sites identifiés ;
- Construction et équipement de puits au niveau x des trois sites .
-Résultats satisfaisant de la mise en défens du genévrier thurifère ; remontée biologique et régénération naturelle.
-Sensibilisation des décideurs et de la population locale quand à la protection de l’espèce et de sa valeur patrimonial.
-valorisation de la filière plantes médicinales et intérêt de la population à l’exploitation de cette filière de façon réglementé.

Ruches et vergers Mise en place de ruches et de vergers dans les différents sites

Le projet biodiversité et plantes médicinales a impliqué :

-03 agricultrices femmes âgées et bénéficiant de terrain familial viabilisé.

Ceci a favorisé une demande accrue de la part d’autres agriculteurs de la région pour leur intégration au projet, d’où l’objectif principal a été atteint et qui consistait d’une part  a faire intégrer la femme rurale au développement local  et d’autres part ceci  permettrait dans le temps une diminution de la pression en matière de ramassage et arrachage de plantes médicinales au niveau de leur biotope et milieu naturel. Et ainsi l’organisation de la population féminine et rural pour   créer de l’emploi au niveau local par la création d’associations  exerçant dans  l’exploitation des plantes médicinales et le conditionnements, l’extraction des huiles essentielles.
Quand a la mise en défens du genévrier thurifere il ya eu intervention des autorités locales  ainsi que des autorités techniques compétentes pour le bon déroulement de l’opération.

Sujet de genévrier thurifere adulte Sujet de genévrier thurifere adulte
mise en défens de la zone a genevrier thurifére mise en défens de la zone a genevrier thurifére
zone a genévrier thurifere. zone a genévrier thurifere.

Le projet biodiversité et plantes médicinales a impliqué :

-Union international pour la conservation de la nature (UICN) ;
- Mouvement écologique algérien ;
- Le  personnel technique de l’Agence nationale pour la conservation de la nature (ANN) et  l’unité de conservation et de développement de Batna (UCD)   au niveau régional qui ont été les intervenants pour la gestion et la réalisation du projet .
-consultants scientifiques ;
-03 agricultrices femmes âgées et bénéficiant de terrain familial viabilisé.
- Le responsable du parc national de Belezma .
-Autorités locales au niveau des zones pilotes ciblés (wilaya Batna, commune Timgad).
 

Pépinières expérimentales Pépinières expérimentales de l’Unité de Conservation et de Développement Batna.

-La principale difficulté résidait en l’éloignement des zones pilotes par apport aux siège ou étaient hébergés les consultants techniques ;
- la non disponibilité régulière de véhicules qui rendaient les visites de contrôle assez distantes l’une de l’autre ;
-difficultés pour la sensibilisation au projet des femmes rurales ;

Le principal impact attendu surtout de cette initiative était la gestion rationnelle et durable de la ressource plantes médicinales dans le temps ainsi que l’intégration de la femme rurale quand a la protection de cette richesse et au développement économique au niveau local.

-Extension du projet « femmes et biodiversité – plantes médicinales » a de nouvelles bénéficiaires.
-Association avec des partenaires économiques pour l’utilisation rationnelle  et la valorisation des produits des  plantes utilitaires notamment médicinales et aromatiques..
-création d’associations d’herboristes et de phytothérapeutes afin de faciliter le contact entre les différents acteurs du domaine.
-proposition de nouveau projet comme l’extraction et distillation des huiles esentielles.

-Sensibilisation répétées par des journées d’étude , des réalisations d’outils de sensibilisation
-encouragement des bénéficiaires du projet par des mesures d’encouragement (ruchers, poussins, arbres fruitiers, motopompe, tuyauterie etc..
-promesse d’extension du projet a de nouveaux bénéficiaires ;
- missions et visites d’évaluation du projet par le personnel de l’UICN