loading

National Programme for the distribution of drinkable water in the rural areas II

Lieu: morocco, Africa
Sustainable development of small rural communities Sustainable development of small rural communities
Budget total: € 4.500.000,00 | P�riode: De janvier 2013 à décembre 2016

Résumé

- Approvisionnement en eau potable des écoles et dispensaires ruraux ;
- construction de latrines simples dans les écoles rurales ;
- Approvisionnement en eau potable des dispensaires ;
- Animation et sensibilisation de tous les bénéficiaires ;
- Etudes de e faisabilité pour la construction de systèmes autonomes d'eau potables pour les populations rurales.

Partenaires

Department of Research and Planning for Water of the Ministry of Water - Maroc

Candidat guide

La recherche et l'évaluation des ressources en eau. La veille météorologique et l’information sur l’évolution du climat. La planification du développement des ressources en eau. La mobilisation et le transfert d’eau La gestion des ressources en eau. La contribution à la protection des biens et des personnes via la prévision et le suivi du développement des phénomènes météorologiques à risque. La sauvegarde du patrimoine hydraulique (ressources en eau et infrastructure). La recherche-développement dans les domaines du climat et de l’eau

Local delegation of Ministry of Heath Settat - Maroc

Partenaire de l'initiative

1) L’amélioration de l’accès aux soins et de l’organisation des services 2) Le renforcement de la santé de la mère et de l’enfant, 3) La promotion de la santé des populations à besoins spécifiques, 4) Le renforcement de la surveillance épidémiologique et développement des vigilances sanitaires, 5) Le développement du contrôle des maladies non transmissibles, 6) Le développement et maitrise des ressources stratégiques de la santé et 7) L’amélioration de la gouvernance du système de santé.

Ministry of Education of Settat - Maroc

Partenaire de l'initiative

Water Service of Settat - Maroc

Partenaire de l'initiative

La recherche et l'évaluation des ressources en eau. Le développement des ressources en eau. La mobilisation et le transfert d’eau La gestion des ressources en eau. La contribution à la protection des biens et des personnes via la prévision et le suivi du développement des phénomènes météorologiques à risque. La sauvegarde du patrimoine hydraulique (ressources en eau et infrastructure).

Ministry of Foreign Affairs and International Cooperation – Directorate General for Development Cooperation - Italie

Partenaire de l'initiative

L’organizzazione delle attività di Cooperazione allo Sviluppo, componente essenziale della politica internazionale dell'Italia, fa parte dei compiti del Ministero degli Affari Esteri e della Cooperazione Internazionale (MAECI), che demanda tali attività alla Direzione Generale per la Cooperazione allo Sviluppo (DGCS) che è l’organo preposto ad attuare tale politica, in attuazione della legge n.49/87. La DGCS attua le linee di cooperazione e le politiche di settore nei diversi Paesi, stabilisce rapporti con le Organizzazioni Internazionali, con l’Unione Europea e con le Organizzazioni non governative; programma, elabora ed applica gli indirizzi della politica di cooperazione e le politiche di settore tra cui sanità, ambiente e sviluppo imprenditoria locale; realizza iniziative e progetti nei Pvs; effettua interventi di emergenza e fornisce aiuti alimentari; gestisce la cooperazione finanziaria e il sostegno all’imprenditoria privata e alla bilancia dei pagamenti dei Pvs; promuove e realizza la cooperazione universitaria.

Le PAGER (Programme National d’Approvisionnement Groupé en Eau Potable des Populations Rurales) est une initiative qui prévoit d’améliorer les conditions hygiéno-environnementales et l’accès à l’eau potable des populations rurales. Le projet, prioritaire pour l’atteinte des Objectifs du Millénaire, s’inscrit dans le plan stratégique du Gouvernement marocain depuis 1995. En particulier, l’initiative financée par le Gouvernement italien Pager/Settat a connecté les centres ruraux éloignés de la Province avec des systèmes autonomes d’eau potable et le PAGER II renforce les efforts du premier projet avec le branchement d’eau potable, la construction de structures hygiéniques et l’éducation hygiéno-environnementales dans 125 écoles et 48 dispensaires sanitaires ruraux. Le projet vise à sensibiliser toute la population rurale à travers des campagnes de communication, qui seront un levier pour diffuser une meilleure éducation hygiéno-sanitaire aux plus larges masse de la population.

La principale innovation du projet consiste en l’approche participative intégrée. En effet le projet a été lancé en partenariat avec les différents Ministères impliqués dans l’initiative soit au niveau central ou local avec l’objectif commun de vouloir affronter le problème social et sanitaire et ce de manière durable.
Le projet est en fait réalisé en stricte collaboration avec les représentants du Ministère Délègue Chargé de l’Eau, le Ministère de l’Economie et des Finances, le Ministère de la Santé, le Ministère de l’Education Nationale et l’Office National de l’Electricité et de l’Eau Potable. Tous partenaires de l’initiative.

Photo 25 réunions réunions avec les représentants du Ministère de l'Education National
photo 26 réunion photo 26, réunion avec les représentants du Ministère de la Santé
photo 27 réunion photo 27, réunion avec les représentants de l’Office National de l’Electricité et de l’Eau Potable

Les statistiques publiées par l’OMS et par l’UNICEF en 2012 reportent que environ 780 millions de personnes n’avaient pas accès à l’eau potable à la fin de 2010, il est prévu qu’en 2015 les personnes sans accès à l’eau potable seront encore 605 millions et que 2,4 milliards de personnes ne disposeront pas de services hygiéniques dignes de ce nom.
Le continent africain enregistre le taux le plus bas d’accès à l’eau potable par rapport au reste de la planète. La majeure partie des personnes qui vivent en absence d’eaux propres se concentrent dans les zones rurales.
Au Maroc la part des populations rurales sans accès à des points d’eau améliorés était en 2010 de 25 à 50 % alors qu’elle n’était en moyenne que de 1 à 9 % dans les zones urbaines du pays.
L’accès à des installations sanitaires améliorées était aussi insuffisant, particulièrement dans les zones rurales. En fait, en 2013, 48% de la population rurale n’avait pas accès à des infrastructures d’assainissement améliorées.

photo 1 méthodes de collecte de l'eau
photo 2 source d'eau
photo 3 méthodes de collecte de l'eau

Le projet PAGER est un projet de grand succès qui est en train d’enregistrer un fort impact dans tout le Maroc. En effet, au niveau rural 84% de la population a été atteinte.
En particulier, l’effort du Gouvernement italien a rendu possible l’atteinte de 40 localités de la Province de Settat regroupant une population de 18.000 habitants.
La seconde phase du projet en course d’implementation, PAGER II, se propose de renforcer les efforts du premier projet et il est estimé que 21.000 élèves des écoles primaires bénéficieront de l’initiative, auxquels s’ajouteront le corps enseignants, les associations des parents, les patients des dispensaires sanitaires ruraux et toute la population des communes rurales de M’garto et Ouled M’hammed.

présentation photographique de ce qui a été réalisé au cours de la première présentation photographique de ce qui a été réalisé au cours de la première phase du projet

Le projet est dirigé dans les zones rurales à faible densité et une forte dispersion de la population. Cette condition, que limite le développement, est aggravée par le manque d'infrastructures pour le transport. La criticité est due surtout aux coûts élevés de l'approvisionnement en eau dans les communes rurales le plus éloignées.
Grâce à ce projet, se prévoit une forte augmentation du taux d’alphabétisation féminine, les obstacles majeurs existants dans le monde rural seront abattus, à savoir le manque d’eau potable et le manque de structures hygiéniques adéquates. Aujourd’hui, beaucoup de filles qui vivent dans les zones rurales sont obligées d’abandonner l’école pour aller chercher l’eau pour satisfaire le besoin familial, ceci est un réel facteur de discrimination de genre dans la mesure où la recherche de l’eau incombe pour 81% aux femmes et filles. Le manque de services hygiéniques appropriés constitue aussi un obstacle à la participation féminine aux processus d’éducation.

Les bénéficiaires du projet Photo 16, les bénéficiaires du projet
Les filles de Settat Photo 11, les filles de Settat
Les élèves des écoles branchés Photo 9, les élèves des écoles branchés
../file-system/small/doc ../file-system/small/doc Liste d’écoles et dispensaires bénéficiaires Liste d’écoles et dispensaires bénéficiaires de la première année d’activité du PAGER II

Pour l’ exécution du projet, il ont étés formés un Comité de Coordination et de Contrôle, une Structure de Gestion auprès du Ministère délégué de l’Eau à Rabat et une Sructure Opérationnelle qui travaille conjointement avec le personnel du Service Chargé de l’Eau à Settat.
Le projet implique directement des ressources humaines importantes à savoir, les professeurs et les directeurs des 125 écoles, les équipes d’animations qui s’occupent de la formation et sensibilisation, les équipes du projet, tous les docteurs des dispensaires sanitaires ruraux, les associations des usagers, ainsi que tous les employés des différents  organismes intervenant au niveau du projet.
L’équipe principale du projet se compose de 12 personnes: 1 Assistant Technique du Projet Italien, 1 Directeur National du Projet, 1 Responsable du Projet, 1 Coordonnateur Provincial, 1 Ingénieur Hydraulique, 1 Ingénieur Civil, 2 Techniciens, 2 Chauffeurs, 1 Comptable et 1 Administrateur Spécialisé dans les appels d’offres.

Badre Mechti, Ingénieur Hydraulique du projet photo 24, Badre Mechti, Ingénieur Hydraulique du projet
Un des responsable des assosiations photo 23, Un des responsable des assosiations des usageres chargée de l'entretien des systèmes autonomes d’eau potable
../file-system/small/xlsx ../file-system/small/xlsx Personnel du projet b. personnel du projet

Dans le cadre des missions du projet PAGER plusieurs difficultés apparaissent soit au niveau technique ou inter-administratif.
Concernant le coté technique la nature des terrains à traverser pour arriver aux écoles et dispensaires est le problème le plus répandu dans tout le territoire de Settat, même les véhicules tout terrain trouvent des difficultés pour traverser, ceci ralenti un peu la cadence du travail vu le ralentissement dû aux engins de chantier.
En ce qui concerne les difficultés administratives, le nombre important des intervenants ralenti le déroulement des réunions et la bonne marche des plannings tracés au début  du projet, sans oublier les orientations et les visions de chaque département intervenant : chacun a des objectifs bien tracés et programmées.
Avec une bonne planification et un bon relationnel entre tout les intervenants, l’équipe a réussi à dépasser la majorité de ses obstacles.

Les accès difficiles dans la province de Settat photo 28, Les accès difficiles dans la province de Settat

La majorité de la population rurale en Afrique ne bénéficie pas de systèmes hygiénique appropriés; les liquides s’infiltrent dans le sol et les solides sont brûlés, dispersés dans les rivières, dans les lacs ou dans les océans, cependant eux aussi s'infiltrent dans le sol. Un problème majeur est représenté par la pollution des nappes, où il est possible trouver des niveaux élevés de contamination des eaux souterraines.
La présence rare d’infrastructures représente un thème prioritaire d’intervention. En particulier, le système de l'éducation nationale présente encore des infrastructures non liées au réseau hydrique et sans systèmes hygiéno-environnementaux appropriés.
Il est prioritaire d’associer les branchement d’eau aux services hygiénique adéquats, et diffuser en même temps la conscience hygiéno-environnementale à travers la pratique quotidienne, qui dans le projet est renforcé par des campagnes de sensibilisation et d’éducation sur l’hygiène en faveur de tous les bénéficiaires.

../file-system/small/doc ../file-system/small/doc Plan de constrution des latrines dans les écoles rurales c. plan de constrution des latrines dans les écoles rurales

Le PAGER II s’insère comme composante de l’approvisionnement hydrique du projet national, qui a achevé la couverture de 84% de la population. La gestion des ressources hydriques est en grande partie de la compétence de l’ONEE, qui est un partenaire important de ce projet.
Les Ministères de l’Education Nationale (MEN) et de la Santé, se sont engagé à garantir la supervision des infrastructures que le projet développera en assurant les coûts de gestion. Le MEN garantira aussi l’entretien régulier des fosses septiques et la supervision des conditions hygiéno-environnementales des écoles bénéficier de l’initiative.
En particulier pour les écoles rurales, le projet prévoit une forte campagne de sensibilisation et formation des élèves, du personnel de l’administration public et des parents à travers le travail d’une équipe d’animation, qui formera des associations des parents dans les écoles et des associations des usagers qui garantiront aussi l’entretien des structures.

../file-system/small/doc ../file-system/small/doc Flyer PAGER II d. Flyer PAGER II
../file-system/small/ppt ../file-system/small/ppt Presentation du projet PAGER II e. presentation du projet PAGER II
../file-system/small/docx ../file-system/small/docx Tableau Projet Tableau dles principaux projets réalisés dans le cadre de la Coopération financière bilatérale non remboursable (Dons) durant ces sept dernières années

Le projet a fait l’objet d’une émission radio de Radio Rai, qui ait été transmise en Italie dans l’occasion de la journée mondiale de l’Eau, le reportage radio a délinée les aspects fondamentales de l’initiative.
un article sur le Projet à été publié sur le journal de la Coopération Italienne « DGCS informa », rédigé par Mme Silvia Coni chargée du programme PAGER II.
Les représentants de l’initiative ont activement participés à  plusieurs conférences et foires sectorielles, comme WATMED7 et POLLUTEC 2013 et 2014.

http://www.radio3.rai.it/dl/radio3/programmi/puntata/ContentItem-b0a6ce0c-66a1-44f8-8fce-5b6f20dacbe5.html : Reportage de Radio3Mondo "per la Giornata Mondiale dell’Acqua 2014" émission radio du Projet

http://www.cooperazioneallosviluppo.esteri.it/pdgcs/Documentazione/PubblicazioniTrattati/2014-04-01_Bollett%20MAE%20n28%2020140401%20ore%2018.pdf : L'acqua: bene comune e diritto fondamentale per tutti, di Silvia Coni  pag. 10, article du projet PAGER II

Participation aux ateliers sur l'eau photo 29, participation aux ateliers sur l'eau
Stand du projet au Pollutec 2014 photo 30, stand du projet au Pollutec 2014