loading

Preservation of date palm biodiversity by recovering of by products to make the furniture.

Place: algeria, Africa
Sustainable development of small rural communities Sustainable development of small rural communities
Total Budget: € 0,00 | Period: From July 2003 To July 2003

Summary

The initiative summarized to a training course in order to introduce into the region a new use of by products of date palm tree by the knowledge transfer from Tozeur oasis (Tunisia) towards Mzab oasis (Algeria). This transfer appeals to the use of the rachis of date palm tree to make the furniture. This action represents for the region an innovation in the recovering of by products of the palm tree, a means for the promotion of threatened cultivars and a diversification of the sources of farmer’s and the artisan’s income. The beneficiaries of these practical courses propagated their knowledge in this technique to the other young people by means of multiple trainings organized by the NGO in Ghardaïa and in the other regions of the country. 

Partnership

National agronomic research institute of Algeria - Algeria

Lead applicant

Recherche et développement

Organization Tazdayt Dlal Wassane - Algeria

Initiative partner

C’est une organisation locale crée en mars 2003 et active au sein des palmeraies de la commune de Bounoura dans la région du Mzab en Algérie. Son objectif principal est la préservation de la palmerai et des savoirs faire locaux en matière de conduite de la culture du palmier dattier et la valorisation des produits et sous produits du palmier dattier.

Biodiversity International - Italy

Initiative partner

Bioversity International is a global research-for-development organization. We have a vision – that agricultural biodiversity nourishes people and sustains the planet. We deliver scientific evidence, management practices and policy options to use and safeguard agricultural biodiversity to attain global food and nutrition security. We work with partners in low-income countries in different regions where agricultural biodiversity can contribute to improved nutrition, resilience, productivity and climate change adaptation.

Préservation de la biodiversité du palmier dattier par la valorisation des sous produits pour la fabrication des meubles. Sous diverses contraintes de types naturelles, socioéconomiques et phytosanitaires, la diversité génétique du palmier dattier connaît une régression continue qui engendre une perte alarmante en gènes et une dégradation progressive de l’agro écosystème oasien. En ces circonstances, le projet maghrébin du palmier dattier (RAB98/G31) vient pour contribuer à la sauvegarde de ce patrimoine menacé. L’une des actions menées se présente en tant qu’une innovation dans le domaine de la valorisation des produits et des sous produits du palmier dattier et un moyen prometteur pour la relance des cultivars menacés de disparition. Il s’agit de la fabrication de meuble à base des rachis des palmes. C’est une nouvelle technique pour la région transférée par un artisan tunisien par le biais des cours pratiques dispensés au profit des artisans, agriculteurs, jeunes amateurs,...

L’action menée a permet de faire réunir plusieurs personnes de différents profils pour apprendre une nouvelle technique pour la région dispensée par un artisan d’un autre pays. L’atelier d’apprentissage a constitué un espace d’échanges techniques, culturels et social entre diverses générations, entre différents spécialistes et entres personnes de différentes oasis. Elle été l’occasion d’entamer des discussions sur la qualité du matériaux utilisés en fonction des cultivars de la région, ce qui permet d’avoir de connaissances sur la diversité du palmier dattier existante et la relance des cultivars menacés.
Ce type d’activité a constitué une nouvelle démarche pour les associations et les gens sur place.
Le cours a été organisé en collaboration avec une ONG locale sous l’encadrement des membres du projet dans le but d’initier les adhérents de l’association aux démarches de gestion rationnelle des ressources naturelles et de développement durable des communautés oasiennes.

Atelier d’apprentissage Le stage est réalisé dans une aire conviviale dans la palmeraie
Meubles en bois de palmier Différents meubles sont fabriqués à base des palmes de palmier dattier par les stagiaires : tabourets, table salon, table télévision, chaises, fauteuils.

L’initiative a été déroulée au sein d’une oasis dans le nord du Sahara algérienne où les gens sont convaincus de la nécessité de sauvegarder leur patrimoine variétal du palmier dattier mais ils leur manquent l’organisation en association, en groupement ou en coopérative. A ceci s’ajoute l’insuffisance d’encadrement. D’autre part le recul de certains types de valorisation avec l’expansion des matériaux de construction et l'arrivée des produits industriels qui ont substitué ceux de la brosserie, textile, vannerie, jouets et autres fabriqués à base des sous produits de palmier dattier a favorisé le délaissement d’un nombre important de cultivars non intéressés par le marché ou les cultures monovariétales soutenues par les programmes nationaux qui encouragent la plantation d’un nombre limité de cultivars de dattier. 

Les résultats de l’initiative sont :
• introduction de la technique de fabrication de meuble à base des rachis des palmes dans la région du Mzab ;
• technique acquise et reproduite : certains stagiaires ont propagés leurs connaissances en cette technique à d’autres jeunes par le biais de multiples stages organisés par les ONG sur place à Ghardaïa ;
• création d’un nouveau déboucher pour les sous produits du palmier dattier ;
• les artisans initiés à la technique ont développé les outils de fabrication et ils ont rajouté des améliorations aux produits obtenus ;
• diversification des sources de revenu des artisans, des grimpeurs et des agriculteurs : cette initiative constitue un nouveau créneau qui va apporter encore plus de revenu à ces personnes ;
• Relance des cultivars menacés : les cultivars délaissés présentant les bonnes qualités de bois sont maintenus.

Les bénéficiaires de l’initiative sont de différentes catégories, artisans, grimpeurs, agriculteurs jeunes amateurs et ils sont de différents âges.
Les bénéficiaires ont exprimé leur satisfaction d’être les premiers dans la région initiés à une nouvelle technique de fabrication de meuble, ce qui leur confère la tâche de transférer la technique à d’autres personnes et d’essayer d’apporter un plus à la technique.
Les artisans ont trouvé leur ressort à travers l’initiative car ils ont reconnu un nouveau créneau pour leur métier et avoir une autre source de revenus. Parmi les bénéficiaires, il existe des jeunes qui ont trouvé à travers cette initiative un emploi à entreprendre dans leur avenir.

Stagiaires avec l’instructeur Stagiaires avec l’instructeur
Séance pratique avec l’instructeur Le plus jeune et le plus âgé des stagiaires s’apprennent ensemble

La réussite de l’initiative été le résultat de l’effort déployés par une équipe dynamique composée de :
• Deux assistants de projet ;
• L’artisan tunisien qui a ramené son fils pour lui seconder dans son travail ;
• Les membres de l’association locale « Tazdayt Dlal Wassane » dont le président été à cheval durant les quatre jours de formation ;
• Les stagiaires qui ont été en nombre de 20 personnes ;
• Responsable de la chambre locale des métiers ;
• La journaliste de la radio local de Ghardaïa. 

L’artisan tunisien L’artisan tunisien
Séance théorique Parmi les participants au stage, dans la photo, l’assistante du projet à côté du président de l’association

L’implication effective de tous les partenaires a permet de réaliser l’initiative dans les bonnes conditions sans aucunes difficultés. 

Le point fort de l’initiative est la sauvegarde du patrimoine génétique du palmier dattier par le biais du développement de métiers favorisant une large gamme de variétés. D’autre part l’utilisation des sous produits du palmier dattier donne une plus value à ces produits qui sont considérés comme déchet de la palmeraie. L’initiative permet d’entretenir la palmeraie par la valorisation de ces sous produits qui deviennent une source de maladies et de ravageurs quand il sont jetés dans la nature.

Palmier bien entretenu Palmier bien entretenu

Après ce stage pratique dispensé par l’artisan tunisien, l’ONG locale (Tazdayt Dlal Wassane ) s’est engagé avec le projet sous forme de convention pour organiser des cycles de formation sur la valorisation des sous produits du palmier dattier.
Certains stagiaires ont propagés leurs connaissances en cette technique à d’autres jeunes à l’occasion de différentes rencontres (journées et fêtes nationales ou internationales) et foires. De plus, les artisans initiés à la technique ont développé les outils de fabrication et ils ont rajouté des améliorations aux produits obtenus.

La couverture médiatique de l’initiative par la radio locale de Ghardaïa constitue un outil efficace pour la divulgation de l’action avant, en cours et après l’événement. Son implication effective par la diffusion d’une émission à partir de l’atelier d’apprentissage été une grande réussite pour l’initiative. D’autre part, le projet maghrébin du palmier dattier (projet RAB98/G31, 2001-2005) et la chambre locale des métiers ont distribué à l’occasion des certificats de reconnaissance aux encadreurs et aux participants, ce qui a donné à cette action un titre officiel et professionnel et une validité reconnue.