loading

Participative approach and small irrigation in the framework of the Fund Italy-CILSS "Combat Desertification for Poverty Reduction in the Sahel"

Lieu: niger, Africa
Sustainable development of small rural communities Sustainable development of small rural communities
Budget total: € 7.500.000,00 | P�riode: De janvier 2004 à janvier 2010

Résumé

La stratégie de mise en œuvre s'est reposée sur la maîtrise d'ouvrage totale des bénéficiaires. Elle a mis l'accent sur l'aptitude des bénéficiaires à identifier et à reconnaitre leurs problèmes de développement, à leur trouver des solutions, à les appliquer et à suivre leur réalisation. Cet démarche s'est basée sur les approches et les outils suivants:
Interventions sur demande des communes;
Diagnostic participatif (Méthode Accélérée de Recherche Participative);
Information et sensibilisation des bénéficiaires;
Appui à l'organisation de la population;
Implication de plusieurs catégories d'acteurs (services techniques, promoteurs, autorités locales, société civile et appui-conseil);
Développement de l'entreprenariat local et  création des prestataires de services locaux;
Mise en place des commissions foncières communales et de base;
Formation des bénéficiaires avec des séances de démonstrations, dotations en matériels didactiques, formation des membres des Commissions foncières;
 

Partenaires

Ministry of Foreign Affairs -Directorate General for Development Cooperation - Italie

Candidat guide

L’organizzazione delle attività di Cooperazione allo Sviluppo, componente essenziale della politica internazionale dell'Italia, fa parte dei compiti del Ministero degli Affari Esteri (MAE), che demanda tali attività alla Direzione Generale per la Cooperazione allo Sviluppo (DGCS) che è l’organo preposto ad attuare tale politica, in attuazione della legge n.49/87. La DGCS attua le linee di cooperazione e le politiche di settore nei diversi Paesi, stabilisce rapporti con le Organizzazioni Internazionali, con l’Unione Europea e con le Organizzazioni non governative; programma, elabora ed applica gli indirizzi della politica di cooperazione e le politiche di settore tra cui sanità, ambiente e sviluppo imprenditoria locale; realizza iniziative e progetti nei Pvs; effettua interventi di emergenza e fornisce aiuti alimentari; gestisce la cooperazione finanziaria e il sostegno all’imprenditoria privata e alla bilancia dei pagamenti dei Pvs; promuove e realizza la cooperazione universitaria.

Permanent Interstates Committee for Drought Control in the Sahel - Burkina Faso

Partenaire de l'initiative

Le mandat ou l’objectif général qui guide l’action du CILSS est de s’investir dans la recherche de la sécurité alimentaire et dans la lutte contre les effets de la sécheresse et de la désertification, pour un nouvel équilibre écologique au Sahel à travers : · - La formulation, l’analyse, la coordination et l’harmonisation des stratégies et politiques ; · - Le renforcement de la coopération scientifique et technique ; · - La collecte, le traitement et la diffusion des informations ; · - Le renforcement des capacités des différents acteurs, y compris le secteur privé ; · - La capitalisation et la diffusion des expériences et acquis ; · - L’accompagnement dans la mise en ouvre des stratégies, politiques et programmes.

National Council for the Environment and Sustainable Development - Niger

Partenaire de l'initiative

L'initiative s'inscrit dans le cadre des stratégies pour l'atteinte des OMD et de l'action de l'Italie pour l'annulation de la dette des pays les plus pauvres pour aider les autorités locales et la société civile à créer les conditions adéquates pour accroître les investissements et le commerce et pour soutenir les catégories les plus vulnérables de la population face aux effets néfastes des changements climatiques. Les dynamiques de participation des communautés à la base s'appuient sur, et en même temps renforcent, les processus de décentralisation en cours en proposant une approche intégrée avec la participation active des populations rurales, en particulier des jeunes et des femmes, et de leurs organisations de base. Au Niger trois départements, identifiés comme Zones à Risque Environnementale et Social Elevés (ZARESE), ont été cibles avec interventions qui ont abouti à des bonnes pratiques de développement communautaire et socio-économique.

La principal bonne pratique du Fonds c'est sans doute sa démarche participative avec le rôle essentiel accordé aux organisations villageoises dans la conception, réalisation et gestion des microprojets.

Parmi les nombreux activités soutenues (protection de l'environnement, développement social et productif), l'appui à groupements dans la petite irrigation villageoise, à travers leur association formelle, la création des comités de gestion, la dotation en intrants et matériels, la formation technique, et l'accompagnement dans la transformation et conservation de leur prodution, a permis d'assurer une sécurité alimentaire et nutritionnelle avec les produits fraîches du maraîchage, qui se récoltent deux fois pour année et sont consommés pendant la période de soudure : les laitues (salades, choux).

La vente du surplus et des produits conservés et transformés, grâce à les équipements données, assure aux bénéficiaires un revenu substantielle pour l'amélioration de leur conditions de vie.

Groupement féminin à côté du séchoir des produits maraîchers Groupement féminin à côté du séchoir des produits maraîchers
Irrigation d'un petit périmètre maraîcher Irrigation d'un petit périmètre maraîcher
La réunion du Comité des Zarese de l'Illéla du membre CNP, 2005 La réunion du Comité des Zarese de l'Illéla du membre CNP, 2005
Membre Comité Zarese Loga, avril 2005 Membre Comité Zarese Loga, avril 2005
Moto pompe pour la petite irrigation Moto pompe pour la petite irrigation

L'agriculture et l'élevage sont pratiqués par petites exploitations familiales avec un accès très limité à la technologie, au marché et aux crédits.

Les conditions de vie sont caractérisées par une faible disponibilité d'eau et nourriture et un forte déficit des services de santé et éducation.

Les femmes font l'objet des discriminations qui empêchent leur plein participation au développement socio-économique.

Le climat est sahélien, avec deux saisons: une sèche (octobre- mai), et une pluvieuse (précipitations moyennes annuelles de 300- 400mm juin-septembre).

La température moyenne annuelle est de 28,6°C (33,8°C en avril et 33,2°C en mai), avec forte insolation et une humidité relative moyenne au 44%.

L'évapotranspiration potentielle est de 2.450 mm pour l'année, dont 673mm entre juin et septembre.

Le couvert herbacé est très mince et la végétation est confrontée aux problèmes de surpâturage, de coupe anarchique et abusive de bois qui constitue la principal source d'énergie des ménages.

Femme preparation répas Femme preparation répas
Village Keita Village Keita
Niger Fonds Italie-CILSS origines du project Niger origines du Fonds Italie-CILSS: Ms. Harouna Ayouba chargé de projet de la Cooperation Italienne explique les origines et le finalités du Fonds
Niger Fonds Italie-CILSS présentation du programme Niger Fonds Italie-CILSS présentation du programme Mme Boubacar Zalia du Conseil National de l’Environnement pour un Développement Durable (CNEDD) explique les objectifs et la stratégie d'intervention du Fonds

Les  principaux résultats obtenus se résument ainsi que suit:

  • la maîtrise de la pratique par les bénéficiaires;
  • la bonne collaboration des acteurs intervenants dans la pratique;
  • la bonne compréhension des attributions des organes d'exécution (comités de gestion et groupements),
  • la maîtrise des techniques maraîchères par les producteurs;
  • l'amélioration des conditions de vie et des revenus des bénéficiaires.

 

Oignons produits stockés dans le magasin Oignons produits stockés dans le magasin
Périmètre maraîcher Périmètre maraîcher
Tomates en prodution Tomates en prodution
Niger - Fonds Italie-CILSS- département de Loga Niger - Fonds Italie-CILSS- département de Loga : témoignages des bénéficiaires sur les réalisations et l'impact du programme
Niger Fonds Italie-CILSS Réalisations du Fonds dans le département de Loga et témoignages autorités
Niger Fonds Italie-CILSS Ibohamane e Garhanga Niger Fonds Italie-CILSS Ibohamane e Garhanga: témoignages des autorités et des bénéficiaires sur les réalisations et l'impact du programme
Niger Fonds Italie-CILSS impact Niger - Fonds Italie-CILSS: autorités et experts expliquent les réalisations et l'impact du Fons dans les zones d'intervention

Au niveau des zones d'intervention les bénéficiaires sont les organisations paysannes de producteurs, les associations de femmes et de jeunes et la collectivité locale, qui sont chargées d'identifier, préparer et réaliser les initiatives financées par le Fonds.

Ces bénéficiaires travaillent en étroite collaboration avec l'appui conseil, les services techniques déconcentrés de l'Etat, les ONG et les Associations de Développement.

Le besoin principal exprimé est celui de faire face aux récurrents déficits alimentaires.

La production agricole ne dépasse guère les quatre mois, même en temps normal, compte tenu de la pauvreté des sols et de la pression démographique.

Ainsi, le maraîchage a constitué l'un des principaux besoins exprimés par ces populations.

Bénéficiaire Bénéficiaire
Famille producteurs Famille producteurs
Femmes dans le village de Kire Kafada, ZARESE de Illéla, Niger Femmes dans le village de Kire Kafada, ZARESE de Illéla, Niger
../file-system/small/pdf ../file-system/small/pdf Note Technique sur le diagnostic villageois Slide Note Technique sur le diagnostic villageois

Plusieurs acteurs ont été impliqués dans la mise en œuvre des microprojets (mp):

  • Promoteurs, population bénéficiaires expriment le besoin traduit en m.p. avec le soutien de l'appui-conseil (association entre ONGs et organisations paysannes) avec la tâche d'accompagner les population dans l'implémentation des activités.
  • Comité Communal de développement, composé des élues locales, qui, avec l'appui d'un Comité d'expert, reçoit et valide les mp.
  • Comités Communaux de Développement (transmission mp au Comité ZARESE Gestion des Fonds (CZGF).
  • CZGF, présidé par le préfet et composé des maires, organisations de la société civile, services techniques, évalue et valide les m.p. à transmettre au Comité National de Pilotage (CNP).
  • CNP, présidé par le CNEDD et composé des ministères techniques, ONGs et Associations, représentants des CZGF, appui conseil, CILSS. Il vérifie la conformité des dossiers des  m.p. avant la transmission à l'UNOPS (signature Accords de financement avec les promoteurs).
Réunion de comité villageois à Kiré Kafada Réunion de comité villageois à Kiré Kafada, commune de Badaguichiri, département de Illéla
Niger Fonds Italie-CILSS mécanisme de fonctiomnement Entretien avec Monsieur Abdulaye Issa membre du Secrétariat Operationelle qui explique le mécanisme de fonctionnement du Fonds
  • le long processus pour l'adoption des microprojets d'une duration de moins d'un an : on a recentré le projet pour évoluer des microprojets aux projets structurants;
  • la difficulté du suivi des activités lors de leur exécution sur le terrain : Augmentation du nombre d'animateurs pour les suivi des activités;
  • le retard dans le respect du plan de financement des activités et de la remontée d'information par la transmission des rapports d'activités
  • la faible mobilisation des contributions des communes et des bénéficiaires au regard des moyens dont ils disposent : traduction de la mobilisation financière des bénéficiaires en contribution physique et en nature ;
  • Difficulté d'accès à l'eau pour le maraîchage : Fonçage et réhabilitation des puits maraîchers.
Production de brics Production de brics

La petite irrigation villageoise a contribué à créer des microclimats favorables, avec le reverdissement du milieu, la mise en place des mini-pépinières pour la production des espèces forestières qui la communauté a utilisé pour le reboisement.

Les réalisations ont pu générer plusieurs effets constatés par les  bénéficiaires:

  • la reconstitution du tapis herbacé et arboré accroissant la biodiversité et la protection des terres;
  • l'augmentation de la production agricole et des superficies irriguées par la restauration de la fertilité des sols;
  • la régénération du couvert végétal et réduction de l'érosion hydrique et éolienne;
  • la sécurisation des espaces pastoraux avec la diminution des conflits et de la fréquence des maladies animales.
Bétail au puits Bétail au puits
Diguettes anti-erosion Diguettes anti-erosion

Le niveau d'appropriation de la démarche, des outils et de la méthodologie d'intervention de la part des populations et des autorités locales a été très élevé.

Les différentes organes décisionnels mises en place sur le terrain par le Fonds sont toujours fonctionnelles et actifs dans le processus de développement.

La petite irrigation villageoise c'est une activité facile à réaliser avec peu des moyens.

Elle se fait après la saison agricole et procure des revenus aux promoteurs.

Les paysans sont organisés en structure de gestion et s'entraident entre eux.

Ils ont leurs capacités renforcées et sont mis en réseaux avec la filière.

Ceci a pour avantage d'assurer la non rupture d'intrants et de favoriser l'accès au marché.

L'activité est donc durable et pérenne puisque génère bien des revenus important pour l'amélioration des conditions de vie des populations.

  • Les médias à travers les films documentaires;
  • Les CD;
  • Les journaux;
  • Le site web;
  • Les dépliants, les brochures, des panneau sur place;
  • le voyage d'étude, d'échanges d'expériences et des fora à l'endroit des producteurs.
Panneau Panneau
../file-system/small/pdf ../file-system/small/pdf Brochure du projet Preview Brochure du projet
../file-system/small/pdf ../file-system/small/pdf Document de reference du projet Slide Document de reference du projet
../file-system/small/pdf ../file-system/small/pdf Rapport de Synthèse sur le processus de sélection des Zarese Rapport de Synthèse sur le processus de sélection des Zarese
../file-system/small/doc ../file-system/small/doc Rapport de capitalization Doc Rapport de capitalization